• Rupture de stock
Complément Alimentaire Français Bio

Végétonin + Mélatonine végétale - 30 gélules

* La Mélatonine contribue à réduire le temps d'endormissement

SFB Laboratoires vous propose le Végétonin + - Mélatonine naturelle végétale à libération prolongée.

Voici les raisons qui rendent notre complément unique :

• 100 % naturelle
• Source végétale : Convient aux végétariens et végétaliens
• Gélule végétale
• Hautement assimilable : à libération prolongée
• Fortement dosée : standardisé, à 1,95 mg de mélatonine par gélule
• Sans dioxyde de titane
• Fabriqué en France par notre Laboratoire

17,25 €
TTC
Quantité
Rupture de stock

Paiement
discover visa googlewallet paypal mastercard americanexpress
Livraison gratuite   Livraison gratuite

à partir de 69 € d'achat

Paiement sécurisé via   Paiement sécurisé via

PayPal et carte bancaire

Support gratuit   Support gratuit

pour toutes vos questions

Végetonin + Mélatonine naturelle

La mélatonine est une hormone de régulation des rythmes biologiques (alternance veille et sommeil) naturellement synthétisée par une région du cerveau appelée épiphyse et secondairement par la rétine, l'intestin, la peau, les plaquettes et la moelle osseuse.

Selon l'avis de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) publié le 11 avril 2018, la mélatonine est indispensable au sommeil, favorise l’endormissement et lorsqu'ils sont consommés correctement, les compléments alimentaires à base de mélatonine sont d'une grande aide pour les personnes souhaitant réduire leur temps d'endormissement.

Notre cerveau produit naturellement de la mélatonine, également appelée « hormone du sommeil », pendant que nous dormons à partir de la sérotonine. Il est nécessaire à la fois au repos et à un sommeil profond et réparateur. La mélatonine aide à accélérer le processus d'endormissement en augmentant la fatigue et nous permet ainsi de dormir plus rapidement et toute la nuit.

Par conséquent, il est temps d'aller au lit si la mélatonine est présente dans le sang. 

La sécrétion de mélatonine est inhibée en présence de lumière et stimulée lorsqu’il fait sombre. Le maximum de production est atteint de 2 h à 5 h du matin, d'où les noms d’hormone du sommeil ou d’hormone de l'obscurité.

Le rôle essentiel de la mélatonine est donc la régulation du rythme journalier veille-sommeil.

L'exposition prolongée à des champs électromagnétiques pourrait inhiber la production de mélatonine.

 Trois types de mélatonine sont disponibles sur le marché :

  • la mélatonine de synthèse de source pétrochimique
  • la mélatonine “naturelle” d'origine animale et généralement produite à partir de cervelle de porc
  • la mélatonine naturelle d'origine végétale

La mélatonine fait d’ailleurs l’objet de deux allégations de santé autorisées par le Règlement (UE) n°432/2012 sur cet axe suite à une évaluation scientifique de l’EFSA en 2011. Les compléments alimentaires à base de mélatonine apportent une solution mesurée et adaptée à ces personnes en situation d’inconforts et permettent de retarder la prise de somnifères que l’on sait addictifs et aux effets secondaires connus.

En effet, 40 % (Institut national du sommeil et de la vigilance-Invs) des Français présentent un trouble du sommeil et près de 13,4% (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé-ANSM) de la population française a ainsi consommé en 2015 au moins une fois une benzodiazépine (médicament à effet relaxant et favorisant la somnolence).

Les causes liées à la carence de la mélatonine naturelle :

L'exposition à la lumière, qu'elle soit naturelle ou artificielle, a un impact profond sur la génération de mélatonine, la lumière du jour ayant le plus grand impact. Une surexposition à la lumière vive (plus de 2500 lux) la nuit ou encore à la lumière bleue des écrans (PC, smartphone, tablette, télévision) peut entraver la fabrication de cette hormone de sommeil. Pour cette raison, il est déconseillé d'utiliser ce type d'équipement juste avant la nuit. En fait, le cerveau ne génère pas de mélatonine à moins qu'il ne remarque une diminution notable de la luminosité.

Des chronobiologistes ont récemment pu montrer comment la lumière affecte la production de mélatonine. Nos yeux devraient recevoir de la lumière bleue le matin sous leur forme normale. Cette lumière se réchauffe tout au long de la journée jusqu'au coucher du soleil, lorsqu'elle atteint son apogée d'ondes lumineuses chaudes. La façon dont la lumière est organisée pendant la journée contrôle la quantité de mélatonine produite par le cerveau.

Mais en revanche un manque de lumière pendant la journée peut également nuire à la synthèse de la mélatonine puisque l'organisme a plus de mal à distinguer le jour de la nuit et ne parvient pas à sécréter au moment opportun. Les personnes qui travaillent de nuit, celles qui sont aveugles ou celles qui vivent dans les régions nordiques où règnent de longues périodes d'obscurité sont toutes touchées par ce phénomène.

De plus, les horaires de travail irréguliers et le décalage horaire qui perturbent l'horloge biologique ont les mêmes effets négatifs qu'une carence en mélatonine. En vérité, il s'agit plutôt d'un changement dans les niveaux de mélatonine qui n'est pas synchronisé avec les tendances réelles.

Les actions des hormones antagonistes cortisol et mélatonine sont diamétralement opposées. Il s'ensuit qu'un stress excessif, bien qu'il n'affecte pas directement les niveaux de mélatonine, peut au contraire réduire son potentiel et entraîner des symptômes de déficit de mélatonine.

De nombreuses études ont trouvé de faibles niveaux de mélatonine chez les personnes âgées et celles souffrant de troubles du sommeil, même si les niveaux de mélatonine dans le sang ne diminuent pas nécessairement avec l'âge. Cette corrélation n'a cependant pas encore été liée à une cause.

La carence en mélatonine peut également être provoquée par des changements spécifiques, tels que des déséquilibres hormonaux (surtout après la ménopause), un manque de sérotonine (le précurseur de la mélatonine), le stress, un décalage des heures de levage, ou la visite d'un fuseau horaire différent.

Les conséquences majeures liés à la carence de la mélatonine :

La qualité du sommeil peut souffrir d'une sécrétion insuffisante de mélatonine de la manière suivante :

  • Insomnie & difficulté à s'endormir
  • nombreux réveils nocturnes
  • retards du cycle veille-sommeil
  • Réveils matinaux difficiles

D'autres symptômes liés au sommeil, comme la somnolence diurne, l'irritabilité, la perte de vigilance, les difficultés de concentration, les troubles de l'humeur, les cernes, etc., accompagneront sans doute également ces manifestations.

La mélatonine agit sur les rythmes biologiques en régulant le cycle circadien (une horloge biologique interne) et donc l'alternance du jour et de la nuit. Ou, s'ils sont dérégulés, cela se traduit par une défaillance du cortisol, une hormone impliquée dans les mécanismes de la motivation, à être correctement sécrétée. Les tâches quotidiennes deviennent plus difficiles à accomplir sans lui, et la dépression peut même commencer à s'installer. Ces symptômes sont aggravés si la carence en mélatonine est provoquée par une carence en sérotonine. 

La mélatonine sert d'antioxydant. Elle permet ainsi de lutter contre le vieillissement cellulaire prématuré. Des problèmes liés au stress oxydatif peuvent donc se développer lorsque la glande pinéale (l'épiphyse) n'en sécrète pas assez. La raideur musculaire peut également être causée par la privation de sommeil.

Conditionnement : 30 gélules végétales dosées à 300 mg.

 

3040

Fiche technique

GAMME
Nutraceutique

Références spécifiques

ean13
3499563040108

Pour 1 gélule :

Vegetonin+ (100:1) titré en Mélatonine à effet prolongé (1,95 mg) : Extrait de riz (oryza sativa)160mg, Fibre d'acacia BIO (105mg), extrait de luzerne (medicago sativa) 17,5mg, chlorella pyrenoidosa 17,5mg.

Tunique: Gélule végétale HPMC

Il sert à diverses fins dans le corps, dont la majorité sont liées au contrôle du cycle circadien, directement ou indirectement.

La mélatonine et le cycle circadien :

Le cycle circadien : qu'est-ce que c'est ?

Notre horloge biologique interne s'appelle le cycle circadien. Cette horloge est essentielle au maintien de la santé humaine puisqu'elle synchronise les principales activités de l'organisme. Le corps peut détendre certains processus pendant le sommeil (comme la digestion) et mobiliser des ressources qui ne sont pas disponibles pendant la journée pour renforcer votre système immunitaire, par exemple. Il est crucial que le corps soit capable de reconnaître le changement du jour au soir. C'est la fonction première de la mélatonine.

Le cycle circadien est un cycle indépendant d'environ 24 heures qui alterne sans avoir besoin de stimuli extérieurs. Cela explique pourquoi les hommes et les femmes qui vivent plusieurs semaines dans des grottes maintiennent un rythme circadien. Ce cycle, cependant, a le potentiel de changer avec le temps et de s'écarter de la réalité (montrant qu'il fait jour alors qu'il fait nuit). C'est là que la mélatonine, qui ne peut être produite que la nuit et dans l'obscurité, entre en jeu. En conséquence, la mélatonine signale à l'horloge biologique que "dehors", c'est l'obscurité.

Le rythme circadien peut être comparé à un réveil avec une connexion satellite à l'heure globale, pour utiliser une analogie. Semblable au cycle circadien, les aiguilles du réveil tournent d'elles-mêmes sans aucune aide extérieure. Cependant, le réveil se connecte au temps global tous les jours pour s'assurer qu'il n'est pas en avance sur le calendrier ou en retard. Similairement, la mélatonine sert donc de satellite qui se synchronise à l'horloge mondiale.

C'est une hormone qui favorise le sommeil, indispensable à la survie de l'organisme. En influençant un certain nombre de processus corporels apparemment sans rapport, comme l'abaissement de la température corporelle, la mélatonine prépare le corps à permettre au sommeil de se développer. Il est vrai qu'une petite baisse de la température corporelle est nécessaire pour dormir, c'est pourquoi dormir dans une pièce fraîche est si vital. La mélatonine provoque une dilatation des artères, augmentant le flux sanguin vers les extrémités, refroidissant le sang (et par la suite le corps) tout en réchauffant les extrémités.

La mélatonine et l'endormissement :

La mélatonine est ainsi sécrétée plus fréquemment la nuit, ce qui favorise le sommeil tout en réduisant le temps nécessaire à l’endormissement, à condition de délivrer 1 mg de mélatonine par portion et d’être pris avant le coucher.

De plus, la mélatonine agit sur le cerveau de deux manières différentes : 

La mélatonine peut soit favoriser le sommeil, soit permettre de synchroniser le rythme circadien avec le cycle solaire. Cette hormone du sommeil a été étudiée pour ses effets thérapeutiques sur les problèmes de sommeil causés par des problèmes avec notre horloge biologique. Il a principalement été testé dans des cas de dysfonctionnements de phase de sommeil retardés ou précoces (SRPS), dans lesquels les participants ont du mal à s'endormir et par conséquent mettent plus de temps à se réveiller. 

La mélatonine dissipe la confusion, du moins en ce qui concerne l'horloge biologique. De nombreuses études soutiennent son utilité dans le traitement du syndrome de phase retardée.

La mélatonine et les écrans :

Les retards de phase peuvent avoir des causes comportementales ainsi que génétiques. En effet, le développement des écrans à l'ère moderne est lié à une augmentation des retards de phase, soit en raison de la motivation à rester éveillé plus tard (addiction aux écrans), soit en raison d'une exposition excessive à la lumière bleue des écrans LED, qui ralentit la production de mélatonine. Il est possible de favoriser la synchronisation du cycle circadien en ingérant de la mélatonine 2 à 3 heures avant le coucher (avec le complément de mélatonine Végétonin + des Laboratoires SFB, qui se distingue par sa rapidité d'action). La consommation raccourcira le temps nécessaire pour s'endormir ou réduira la latence d'endormissement.

La mélatonine et le décalage horaire, aussi appelé "jet lag" :

La mélatonine, hormone naturelle essentielle au contrôle du sommeil, est sécrétée de manière erratique à cause du décalage horaire. Les cycles sont par conséquent inversés. La sécrétion de cortisol, l'hormone du stress, est également perturbée. Le corps subit des fluctuations d'humeur et des difficultés de concentration.

La sécrétion de mélatonine, qui se produit lorsqu'il n'y a pas de lumière du soleil, est entravée. Or, les noyaux suprachiasmatiques, qui contrôlent notre horloge interne, sont directement impactés par cette hormone du sommeil, qui est produite dans la glande pinéale. La production de mélatonine doit donc s'adapter au nouveau rythme au fil du temps.

Prendre 1 gélule par jour 30 min avant le coucher. Ne pas dépasser la dose journalière indiquée

Précautions d'emploi : 

Ce produit n’est pas un médicament mais un complément alimentaire. Il ne se substitue pas à une alimentation variée et équilibrée. Il est important d'avoir un mode de vie sain. A conserver au sec et à l'abri de la lumière. Tenir hors de portée des enfants.

Déconseillé chez les femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein.

Comment augmenter son taux de mélatonine naturellement ?

Calibrer votre exposition à la lumière est l'une des premières mesures à prendre pour lutter contre les déficits ou les problèmes de rythme dans la génération de mélatonine. Celui qui nous exhorte à éviter les écrans la nuit n'est pas qu'une vaine recommandation.

Ou, à tout le moins, installer des filtres logiciels sur nos ordinateurs, tablettes et téléphones portables pour augmenter notre exposition aux lumières chaudes le soir et aux lumières bleues le matin. De plus, le tryptophane, un acide aminé, est utilisé par le corps pour créer de la mélatonine.

Par conséquent, il peut être intéressant de manger des aliments riches en tryptophane comme les bananes, les noix, les amandes, les noisettes, etc. ainsi que le thon, le maquereau, les grains entiers, etc. pour augmenter naturellement votre taux de mélatonine.

Se supplémenter en mélatonine pour améliorer son sommeil ? 

Pour pallier la carence et retrouver un sommeil paisible, il est conseillé de prendre un complément alimentaire à base de mélatonine pour améliorer et maintenir un sommeil profond. Notre Végétonin + possède de la mélatonine naturelle végétale à libération prolongée favorisant ainsi un sommeil plus relaxant.

La mélatonine sert-elle seulement pour le sommeil ?

La mélatonine présente de nombreux avantages en plus de simplement aider à l'induction du sommeil. Une recherche indique qu'il stimule également le système immunitaire, régule la tension artérielle et fonctionne comme un antioxydant.

Quel est le lien entre la L-tryptophane et la mélatonine ?

Un acide aminé vital appelé tryptophane est nécessaire pour que le corps produise de la mélatonine. Lorsqu'il est consommé, le tryptophane se transforme en sérotonine, un neurotransmetteur essentiel au contrôle de l'humeur et du sommeil. Lorsqu'il fait sombre dehors, la glande pinéale transforme la sérotonine en mélatonine. Vous aurez plus de sérotonine et de mélatonine si vous consommez plus de tryptophane dans votre alimentation.

En consommant des aliments riches en protéines comme les noix, les graines, les produits laitiers, les œufs, la viande et le poisson, il est possible d'augmenter votre consommation de tryptophane. Il est également présent dans les produits céréaliers tels que le riz brun, le quinoa et les flocons d'avoine.

La mélatonine provoque-t-elle la prise de poids ?

Il n'existe actuellement aucune preuve que la mélatonine provoque une prise de poids. elle semble cependant faire exactement le contraire. La mélatonine permettrait également d'améliorer la dépense énergétique en contrôlant la température corporelle. 

La mélatonine affecte l'activité de plusieurs hormones impliquées dans la modulation de l'appétit, de la satiété et du stockage des graisses. La mélatonine a été démontrée dans plusieurs recherches pour activer la graisse brune. Lorsque le corps ne peut pas "utiliser" les calories directement du bol alimentaire, il se tourne vers la graisse brune et la graisse beige comme source d'énergie. La graisse blanche, en revanche, est celle qui est stockée à long terme et vous fait prendre du poids et de la taille.

Quels sont les effets secondaires de la mélatonine ?

La mélatonine est un complément alimentaire sûr et bien toléré par l’organisme. Cependant, des effets secondaires légers tels que des maux de tête, des étourdissements et de la somnolence peuvent survenir lorsque la mélatonine est prise en trop grande quantité.